01 43 42 90 32Contact7/7j / 8h-1h

La presse en parle : les pieds dans le plat

Les Grandes Marches

« Paris 12e: les nouvelles Grandes Marches »

Les Joulie, qui ont repris au groupe Flo, cette brasserie moderne voisin de l’opéra Bastille lui ont redonné du tonus, bouleversant le décor non sans chaleur, jouant l'esprit contemporain avec gaîté et un bon ton artiste – toiles modernes et rigolotes photos noir et blanc aidant -, mêlant le tout à la cuisine de toujours. Le résultat n’est pas mal. Le cadre est cosy, les terrasses à tiroirs attirent aisément à côté de l’opéra voisin, le premier étage, plus calme, a vue sur le génie de la Bastille et le va et vient du carrefour. Le service fait encore ses gammes, mais en souriant – le lieu a réouvert il y a quinze jours. Et le joli banc de fruits de mer, avec les huîtres d’Arcachon de Dupuch, les fines de claires de Pascal Magné, les spéciales Gillardeau, les plates de Cadoret, font bel effet, comme les honnêtes saint jacques poêlées avec leur julienne de légumes dites en maraîchère au beurre citronné (un peu abondant), le bel onglet à l’échalote (avec une viande qui pourrait être un poil plus rassise), la généreuse entrecôte persillée, la pluma de cochon Bellota et le poulet fermier au beurre d’herbes qui ne se poussent pas du col, mais charment sans mal.
En dessert, moelleux baba au rhum Saint-James et chantilly, jolies glaces (qui pourraient plus turbinées) ou encore crème brûlée à la vanille Bourbon et aux pralines roses font gentiment plaisir. Quelques bonnes surprises côté vins, comme ces Haut-Conseillants, Lalande de Pomerol en 2007, qui, à 39 €, fait figure de belle affaire, généreusement fruitée.

Les pieds dans le plat - www.gillespudlowski.com

Brasserie française traditionnelle
Réservez votre table
en ligne |
01 43 42 90 32